28° Rallye des Gazelles : Nos 2 équipages ont brillamment relevé cet immense défi !

Toujours aussi médiatique et disputé, le 28° Rallye Aïcha des Gazelles s’est achevé le 31 mars dernier sur les plages d’Essaouira au Maroc. Deux Amarok étaient engagés dans l’épreuve, l’un sous les couleurs de Volkswagen Group France (N°160), l’autre arborant celles de Volkswagen Financial Services (N°161). Retour sur cette course haute en couleurs, où nos 4 participantes ont fait preuve d’une régularité impressionnante et d’un sens de la navigation inédit !

Des sélections de haute-volée

Pour nos 4 engagées, Delphine ROUX, Anna GOUROVITCH, Adeline MESNIL et Laura PEDOTTI, l’aventure avait commencé début janvier au nord de Paris, sous un temps qui n’avait qu’un lointain rapport avec le soleil marocain. Au programme : des épreuves de navigation et de conduite très sélectives destinées à désigner les heureuses élues. Etait-ce la pluie ? Mais dès cette mise en bouche, nos deux équipages ont fait preuve d’un tempérament bien trempé…

Des préparatifs rondement menés

Mi-mars, un pot de départ oriental permettait aux collaborateurs du Siège de souhaiter bonne chance à nos 4 irréductibles. L’occasion de découvrir le gilet officiel de cette nouvelle édition, d’un rose fuchsia particulièrement lumineux, idéal pour ne pas passer inaperçu dans le désert ! Puis c’est déjà le rassemblement sur Nice, la descente vers Montpellier puis Sète, l’embarquement sur le ferry destination Tanger. 2 nuits en mer avant le grand départ…

Une 1ère phase de course palpitante

Après une liaison Tanger-Efroud éprouvante (12 heures de route quand même…), ultime nuit à l’hôtel. Le 21 mars au matin, début d’une journée de prologue où 3 balises étaient à « taper ». Mission accomplie par nos 2 équipes, l’Amarok 161 occupant même la 6° place sur 107 dans la catégorie 1ère participation. Après une 1ère étape sans histoire, la seconde journée de course fut plus ardue pour Delphine et Anna, qui eurent fort à faire avec de l’herbe à chameau. Pendant ce temps, Laura et Adeline tapaient leurs 7 balises : bravo ! Le lendemain, place au sable : les deux Amarok faisaient la course ensemble et déjouaient tous les pièges.

Un final où nos engagées ne lâchent rien

La 4° étape s’est avérée très cassante, avec de gros cailloux sur des pistes escarpées. Mais sans conséquences sur la mécanique des Amarok ni le moral de nos engagées. La 5° étape était de type marathon, avec 2 journées en autonomie totale et bivouac « à la dure ». Les 12 balises ont toutes été « tapées » par nos deux équipages, une prouesse digne de véritables pros ! Une « baraka » que Delphine, Anna, Adeline et Laura renouvelleront les deux jours suivants, avant un final de carte postale sur les plages marocaines… Et un repos bien mérité.

Un bilan positif sur tous les plans

1er motif de satisfaction : nos deux binômes ont terminé ce rallye passionnant au volant de leurs Amarok : BRAVO à ELLES ! Delphine et Anna terminent à la 36° place au Général (sur 103 classés dans la catégorie 1ère participation). Et Laura et Adeline à une très belle 17° place (toujours dans la catégorie 1ère participation). Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître ! D’autant que c’est la première fois qu’un équipage « tape » l’intégralité de ses balises sur l’ensemble de l’épreuve. Chapeau bas, mesdames ! Et au chapitre des remerciements, n’oublions pas Fred, le valeureux mécano, qui a secondé nos gazelles pendant les 12 jours de course.

Ce rallye a été aussi l’occasion pour Volkswagen Véhicules Utilitaires, partenaire de l’association caritative Cœur de Gazelle, de soutenir les actions médicales menées sur le terrain en périphérie du Rallye. En 2017, cette mission humanitaire avait permis de soigner près de 4 000 personnes. De plus, un camion de dons a généreusement distribué des vêtements, chaussures, jouets et produits d’hygiène aux plus jeunes tout au long du parcours.

Un grand bravo à tous les bénévoles qui ont une nouvelle fois rendu possible cette belle aventure. Et à l’année prochaine pour de nouveaux exploits !

Liste des actualités