Salon Auto China 2018 de Pékin : Volkswagen Group accentue son offensive globale sur son principal marché.

Baptême du feu pour Herbert Diess, nouveau Président du Conseil d’Administration et Président du directoire du Groupe, qui a profité du Salon International de l’Automobile de Pékin 2018 pour réaffirmer les ambitions de Volkswagen Group en Chine et présenter les nouveautés des différentes marques et des partenaires locaux. L’occasion également d’annoncer certains projets stratégiques en matière d’électro-mobilité, sur un marché où la marque Volkswagen a vendu près de 3,2 millions de véhicules l’an passé et où tous les indicateurs sont au vert : 750 000 véhicules ont été livrés au premier trimestre 2018, en hausse de 8,6% par rapport à l’an dernier.

 

Les 9 nouveautés du Groupe qui ont fait le show

Pas de Salon sans nouveautés et Pékin n’a pas dérogé à la règle. Sur un marché chinois où les SUV représentent désormais 44% du marché, Volkswagen présentait le Touareg de 3° génération, doté d’un cockpit entièrement digital. Après les Kodiaq et Karoq, ŠKODA dévoilait sur son stand le Kamiq, un nouveau SUV au design cristallin et à la finition haut de gamme. Sur le segment du luxe, les Lamborghini Urus, Bentley Bentyga V8 et Porsche Mission E cross Turismo étaient là pour rappeler combien l’automobile peut faire rêver, en version V8 bi-turbo essence ou en moteur électrique de 800 volts ! Vitrines technologiques préfigurant l’ère de la conduite autonome, l’Audi A8L et la Volkswagen I.D. VIZZION permettaient enfin aux visiteurs du Salon Auto China 2018 de se projeter sans attendre (ou presque) dans l’avenir.

 

3 lancements majeurs pour l’Empire du Milieu

Le Groupe Volkswagen présentait également des modèles spécifiquement destinés au marché chinois, à commencer par la nouvelle Volkswagen Lavida, la berline compacte la plus vendue du marché en 2017. Dotée de systèmes d’assistance et d’infotainment de dernière génération, ce nouvel opus devrait également connaître un grand succès, tout comme la nouvelle Volkswagen CC (la version de l’Arteon fabriquée en Chine). La clientèle chinoise étant en effet très friande de ce type de coupé « fastback ».

Le salon Auto China 2018 était enfin l’occasion de découvrir la première réalisation de la toute nouvelle marque SOL, une joint-venture entre Volkswagen et le constructeur local JAC. La SOL E20X, un SUV 100% électrique, a fait sensation, avec son autonomie de plus de 300 Km et ses lignes que certains qualifieront d’ibériques.

 

Quand la Chine s’éveille à l’électro-mobilité

Ce qui est valable dans le monde l’est plus encore dans l’un des pays les plus peuplés de la planète : afin de faciliter la mobilité des personnes en Chine d’ici 2022, Volkswagen Group et ses partenaires ont annoncé qu’ils investiront environ 15 milliards d’euros dans l’électro-mobilité, la conduite autonome, la digitalisation et les nouveaux services de mobilité. Rappelons que Volkswagen a prévu d’introduire dix modèles 100% électriques sur ce grand marché d’ici à 2023 et devrait produire et vendre environ 650 000 véhicules électriques en 2025.

Et Herbert Diess, nouveau CEO Volkswagen Group de conclure : « en tant que plus grand marché automobile mondial, la Chine joue un rôle primordial pour toutes les marques du groupe. Nous allons débuter la production locale de véhicules électriques à batterie dans au moins six usines chinoises d’ici 2021 ».

Plus que jamais et sur tous les marchés du monde, Volkswagen Group est à la pointe de l’électro-mobilité.

Téléchargez le communiqué de presse

Liste des actualités