ŠKODA : partenaire majeur d’un Tour de France 2019

Pour la 16ème année consécutive, ŠKODA était partenaire principal du Tour de France, la plus grande course cycliste du monde. Retour sur une édition 2019 exceptionnelle, qui a mis en lumière les coureurs français, mais aussi le maillot vert dont ŠKODA est le sponsor. Et bien sûr, les nombreux véhicules de la marque présents dans la caravane.

 

3 semaines où le pays a vu la vie en jaune

Lors du départ de Bruxelles sous le regard d’Eddy Merckx, personne n’aurait pu prévoir la folie Julian Alaphilippe à venir : quatorze journées passées en jaune, deux victoires d’étape dont un contre-la-montre face aux spécialistes de la discipline. Thibault Pinot, si héroïque dans le Tourmalet, Egan Bernal, plus jeune vainqueur de l’après-guerre : ces trois semaines ont été intenses et ŠKODA était chaque jour au cœur de l’action.


Une flotte immense avec la ŠKODA SUPERB en vedette

Sur le Tour, la flotte ŠKODA comprenait environ 300 voitures, dont les modèles SUV KODIAQ et KAROQ, ainsi que le best-seller OCTAVIA et le modèle haut de gamme SUPERB. Reconnaissable par sa couleur « rouge corrida », la ŠKODA SUPERB de Christian Prudhomme, Directeur du Tour, a été comme chaque été l’une des vedettes de l’épreuve. Ce modèle mythique devrait passer à l’hybride d’ici un à deux ans, comme tous les véhicules de l’organisation.

Rappelons-le, la marque était aussi présente dans la Caravane Publicitaire, la Sprint Zone, le Relais-Etape, la Fan Park ainsi que dans le village départ et arrivée de chaque étape.

 

Deux ambassadeurs de prestige : Bernard Hinault et Andy Schleck

Ils ont marqué l’histoire du cyclisme et aujourd’hui, ils « roulent » pour ŠKODA. Ancien Attaché aux Relations Publiques chez A.S.O, Bernard Hinault était bien placé pour juger de la qualité de nos véhicules : « Sur les étapes de plaine ou de montagne, les véhicules ŠKODA sont très fiables. Les invités étaient impressionnés par la taille, le confort et les finitions du modèle SUPERB ». Et Andy Schleck, ancien coureur cycliste professionnel, d’ajouter : « Au sein de l’équipe ŠKODA, je découvre le côté de l’organisation, de la logistique…. L’accueil des fans et des coureurs est très agréable, j’apprécie vraiment de faire partie de la famille ŠKODA. »


Dimanche 21 juillet 2019 : un défi « revival » inédit

Chaque année, des amateurs peuvent l’espace d’une journée se lancer sur le parcours de l’une des étapes de la grande boucle. Et quelle étape en 2019, puisqu’il s’agissait de relier Albertville à Val Thorens selon le tracé original, c’est-à-dire en empruntant le cornet de Roselend et la côte de Longefoy avant une arrivée à 2 365 mètres d’altitude, la plus haute de toute l’histoire de la compétition !

Pour ce colossal défi, Vladimír Vidim, un praguois passionné de cyclisme, avait décidé de reconstruire à l’identique le Slavia, le premier vélo fabriqué par Laurin & Klement en 1896 et dont l’entreprise allait prendre le nom de ŠKODA en 1925. C’est avec cet ancêtre sans vitesse ni frein qu’il s’est lancé à l’assaut des 135 Km de l’épreuve. Un véritable exploit dont voici les préparatifs :


L’arrivée du 28 juillet : un trophée conçu par 
ŠKODA

Depuis 5 ans, ŠKODA sponsorise également le maillot vert, qui récompense le meilleur sprinter de l’épreuve. Sans surprise, c’est Peter Sagan (triple champion du monde) qui a raflé le trophée pour la septième fois, un record ! Ligne d’arrivée (en montagne) franchie en wheeling, signature de son livre en pleine ascension : le slovaque a fait le show tout au long de l’épreuve.

Lors de l’arrivée triomphale sur les Champs-Élysées le 28 juillet, les gagnants des classements respectifs ont reçu sur le podium une coupe en cristal conçue par le département Design de ŠKODA AUTO.

C’est ainsi que du coup d’envoi à Bruxelles au final grandiose sur la plus belle avenue du monde, la boucle était bouclée par ŠKODA. Qui vous donne rendez-vous en 2020 !

Liste des actualités